Expo Mondrian/De Stijl à Beaubourg : Tentative de réalisation d’une utopie ?!

Theo van Doesburg, vitrail, appartement d'AndréHorn, Strasbourg, 1928

Je ne vous raconte pas toute l’histoire du mouvement De Stijl dont Piet Mondrian fut un des fondateurs ; c’est très bien fait sur le site du MNAM Centre Georges Pompidou. Passez vite les premières salles, assez ennuyeuses, où tous les visiteurs s’agglutinent devant les premières peintures de Mondrian, et précipitez-vous dans la salle 4 pour admirer les vitraux ! Moyens d’expression privilégiés de cette plate-forme d’artistes, fruits d’une collaboration entre plasticiens, verriers et architectes, ils combinent cloisonnement orthogonal de la forme et couleurs, interaction entre lumière et spatialité. Extraordinaires ! 

Gerrit Rietveld, 1917-1922

 Le Mobilier et les jouets dessinés par Gerrit Rietveld entre 1917 et  1922 sont  très chouettes aussi ! les sculptures de Georges Vantongerloo, les maquettes de maisons….

Gerrit Rietveld, Vilmos Huszar, Composition spatiale colorée, 1923

    J’ai aussi beaucoup aimé les agencements d’intérieur selon les règles du néoplasticisme, ce nouveau langage universel, créé par De Stijl, qui n’utilise que des lignes droites, horizontales ou verticales, noires, se croisant en angle droit et des plans de couleurs primaires qui s’opposent et s’équilibrent avec des plans de non-couleur. Grâce à des vidéos, on peut visiter La Maison Schröder à Utrecht, conçue par Gerrit Rietveld en 1924, ou bien Le Cinéma-danse L’Aubette, à Strasbourg, réalisé par Theo Van Doesburg et Sophie Taüber-Arp en 1928.  On retrouve  l’orthogonalité, l’équilibre dans l’asymétrie. C’est très moderne, et très gai. L’Atelier de Piet Mondrian, 26 rue du Départ, à Paris en 1933,  et la Composition spatiale colorée pour un espace d’exposition de 1923 sont reconstitués dans la salle 18 et on peut y pénétrer. C’est très amusant ! Les enfants adorent ça ; moi aussi. C’est d’autant plus ludique qu’on ne peut pas s’imaginer vivre la dedans ! C’est d’un ascètisme ! Imaginez le confort du fauteuil !? C’est pourquoi je trouve que ce style architectural est une utopie concrétisable uniquement dans le non-lieu de l’atelier d’un perfectionniste à la recherche d’absolu. C’est nouveau pour l’époque,  coloré, drôle mais invivable ! Le Centre Pompidou offre même la possibilité au visiteur ds’appréhender une réalisation d’espace urbain conçu par De Stijl, La Cité dans l’Espacede 1925Qu’en pensez-vous ? 

La radicalité de l’abstraction de Mondrian après 1918 me désespère. Cette orthogonalité  obsessionnelle, l’équilibre monotone des  aplats de couleurs primaires cloisonnées entre les lignes noires sont peut-être l’expression d’une spiritualité, d’une universalité, mais c’est terriblement inhumain ! Ils vous reste encore jusqu’au 21 mars pour aller voir cette expo passionnante et me dire ce que vous ressentez. Regardez aussi le blog myclubdesign.com.

À propos de Françoise Delaire

historienne de l'art
Ce contenu a été publié dans Art Moderne, Design, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Expo Mondrian/De Stijl à Beaubourg : Tentative de réalisation d’une utopie ?!

  1. katie dit :

    Très jolie photos ….pour ceux qui veulent acheter des verrières d’intérieur ou des verrière d’atelier haut de gamme, je leur conseille les sites Ghislain antiques et verrières d’atelier. com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *