FIAC hors les murs : des sculptures extraordinaires de Jaume Plensa à voir en accès libre !

Irma’s Head, 2008, courtesy galerie Lelong, paris

Après 19 heures 30, à la nuit tombée, allez Place Vendôme pour découvrir les trois sculptures monumentales de l’artiste catalan Jaume Plensa. Pour moi, le maillage de lettres en acier inoxydable  suggère un récit, ou  les pensées de cette femme. Il peut paraître paradoxal de représenter la pensée humaine, voire l’âme, par un vide à l’intérieur de la sculpture, mais c’est parfaitement réussi. Je ne vous raconte même pas la fabuleuse mise en lumière qui donne une aura particulière à l’oeuvre et suggère la spiritualité !

 

 

Istambul blues, 2010, courtesy Galerie Lelong, Paris

Pour Istambul Blues, l’artiste a créé un maillage de partition musicale dessinant la forme d’un homme colossal, 6 m 50 x 3 m 55  x  3 m 90 . Est-ce un musicien, un compositeur ? Je crains que cette interprétation soit trop simpliste. Qu’en pensez-vous ?

Je ne vous montre pas de photo de Yorkshire Soul, 2010. Dépêchez-vous d’aller la découvrir par vous-même !

J’ai cru comprendre que l’installation de Jaume Plensa resterai jusqu’à fin octobre, mais on ne sait jamais.. Les sculptures  pourraient bien ne plus être là après la fermeture de la FIAC.  Avis aux amateurs, ces pièces sont à vendre !

 

À propos de Françoise Delaire

historienne de l'art
Ce contenu a été publié dans Art Contemporain, sculpture, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *