La Matrice au musée Singer Polignac, Paris : une vidéo en préparation

Ecrit avec enthousiasme, mon dernier billet  occultant la morbidité du lieu a choqué les personnes qui y ont d’horribles souvenirs ; par exemple, le cerveau sur l’oreiller rappelle une opération chirurgicale ; contraste entre la tranquilité innocente d’un « ouvrage de dame » et un cerveau mis à nu. Toute l’installation d’Izabelle Roy joue ainsi entre horreur et beauté ; mais ça n’est pas gratuit ; l’oeuvre a une signification humaine. J’ai été perturbée toute la soirée : « chair de poule », nausée, réflexions existentielles.. émerveillement !

Pourtant, des visiteuses du dimanche sont revenues le jeudi soir pour voir la femme dormir dans le sarcophage. En cliquant sur cocon, vous visualiserez une vidéo ultra-courte: et découvrirez…

Izabelle Roy, La Matrice

même pendant une seconde ce qui se passe à l’intérieur

 

 

 

Izabelle Roy dans le sarcophage, 14 février 2013

 

Attention : l’expo est ouverte du mercredi au dimanche de 14 heures à 19 heures jusqu’au 7 mars

Performance tous les jeudis de 18 heures à 21 heures 

À propos de Françoise Delaire

historienne de l'art
Ce contenu a été publié dans Art Contemporain, Artistes Favoris, Installation vidéo, Installations, Non classé, Performance, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à La Matrice au musée Singer Polignac, Paris : une vidéo en préparation

  1. desplebin dit :

    sa me fais plaisir de voir le travail finit car j ai participer a la fabrication de la coque du cocon en tant que stagiaire et le resultat est magnifique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *